La sensation de lourdeur dans les jambes,

est due à une mauvaise circulation du sang dans les veines.

D’une bonne circulation sanguine
à une sensation de lourdeur dans les jambes

Le sang circule du bas vers le haut du corps…

La sang circule normalement grâce à ce qu’on pourrait appeler des clapets intérieurs – les « valvules ». Les veines permettent au sang de circuler dans un seul et même sens : du bas vers le haut du corps.

…sans redescendre

Des veines et des valvules en bonne santé garantissent un fonctionnement parfait de la circulation sanguine. En effet, des veines bien toniques fonctionnent comme un élastique : elles permettent au sang de remonter des jambes vers le cœur, et de ne pas redescendre dans le sens opposé.

Mais lorsqu’il redescend vers le bas :

En revanche, si les parois des veines s’abîment, elles perdent de leur élasticité et tonicité. Elles n’arrivent donc plus à empêcher la descente du sang vers le bas : le sang stagne alors dans les veines, provoquant une sensation de gonflement et de lourdeurs dans les jambes.

Quels sont les signes de lourdeur dans les jambes
auxquels il faut prêter particulièrement attention ?

Souvent, ces signes apparaissent en fin de journée,
et peuvent se manifester comme :

Heureusement, il existe des solutions naturelles
et efficaces pour garder des jambes plus légères !

1. Intégrer des compléments alimentaires spécifiques
à votre régime alimentaire habituel.
2. Adopter les bonnes mesures hygiéno-diététiques,
adaptées à votre situation :

En favorisant des actions de prévention telles que :

• Pratiquer une activité physique régulière


• Porter des bas ou collants de contention pour favoriser la remontée du sang vers le cœur


• Surélever dès que possible vos jambes, afin de les défatiguer


• Masser vos jambes plusieurs fois par jour


• Prendre une douche à l’eau froide en fin de journée

En évitant certaines actions telles que :

• Les talons trop hauts ou trop bas


• L’abus d’alcool, café, thé et épices


• La consommation de tabac


• La prise de poids excessive


• De rester debout ou assis trop longtemps


• D’exposer vos jambes à la chaleur